Mon chat et son environnement

Hemma-BF4T0956

Lorsqu’un environnement n’est pas adapté, votre chat peut manifester différents comportements liés au stress comme de l’élimination inappropriée, des agressions ou des griffades. Il faut donc créer un environnement favorable pour répondre à ses besoins essentiels d’animal territorial.

Les besoins du chat

  • Les chats sont des chasseurs solitaires qui passent leur temps à chercher des occasions de chasser;
  • ils ont besoin de se protéger de l’environnement ou d’individus, car ils sont aussi des proies comme leurs ancêtres sauvages;
  • ils sont territoriaux et se sentent agressés si un changement se produit sur leur territoire;
  • ils ont un odorat et une audition très développés et sont perturbés par les bruits ou les odeurs forts ou inhabituels, qui peuvent être insignifiants pour nous;
  • les chats peuvent très bien vivre tout seul.

Un lieu sûr

Les chats aiment avoir un lieu sûr et protecteur où se cacher et se reposer. Ils doivent pouvoir y rentrer ou en sortir par au moins 2 endroits différents s’ils se sentent menacés. Ils aiment que cet espace soit de leur taille, qu’il ait des côtés et qu’il soit surélevé par rapport au sol. Cela peut être un carton, la boîte de transport, l’arbre à chat. Il doit y avoir autant d’endroits que de chats, éloignés les uns des autres pour qu’ils puissent choisir.

Des emplacements clefs, multiples et séparés

Ils correspondent à l’accès à la nourriture, à l’eau, à l’élimination (urine et selles), aux griffoirs, aux jeux et au repos. Ces espaces doivent être séparés les uns des autres pour éviter des stress et les maladies associées, ou la compétition entre chats qui vivent ensemble. Un chat peut parfois empêcher l’autre d’accéder à la nourriture ou à la litière. Vous ne le voyez pas toujours mais c’est très fréquent.

Jouer et chasser

Jouer avec un chat permet de répondre à son besoin de chasser. Vous pouvez utiliser des jeux qui miment des proies, comme des souris qui traversent la pièce ou des plumes au bout d’un baguette. Votre chat doit attraper la « proie » de temps en temps pour éviter la frustration. Les jeux interactifs doivent être utilisés dès le plus jeune âge pour éviter la chasse sur les mains ou sur les pieds. Utilisez des objets pour le nourrir qui correspondent mieux au comportement naturel de chasse et de prise de nourriture. Faites tourner les jouets pour éviter l’ennui et récompensez avec des friandises pour renforcer les comportements appropriés. S’il y a 2 chats, pensez à jouer individuellement avec chacun.

 Des contacts à l’initiative du chat

Nos chats se sociabilisent à l’être humain pendant leur période de socialisation de 2 à 7 semaines. Chaque chat interagira différemment suivant les contacts qu’il a eu durant cette phase: acceptation des caresses, des jeux, capacité à rester au contact de l’être humain en s’asseyant ou en se couchant sur lui. Il est très important de ne pas forcer le contact mais plutôt de laisser choisir le type de contact que souhaite votre chat. N’oubliez pas de prévenir les personnes qui viennent vous voir.

Respecter les marques laissées par votre chat

Le chat marque son environnement -son territoire- en déposant des phéromones à différents endroits. Il frotte ainsi son visage ou son corps pour définir les limites dans lesquelles il se sent en sécurité. Attention de ne pas enlever ces marques car cela peut induire des comportements non désirés tels le marquage urinaire ou par griffade et le fait d’uriner ou de faire ses selles en dehors de la litière. Cela est particulièrement important lorsque c’est un nouveau chat qui arrive ou s’il y a des changements dans l’environnement ou avec les humains qui l’entourent. Certaines odeurs sont inquiétantes comme les odeurs d’un animal inconnu ou les odeurs de produits de nettoyage. Des maladies liées au stress peuvent survenir.

Mon conseil: lorsque vous adoptez un chat, faites une première consultation chez votre vétérinaire afin de déterminer les besoins liés à son environnement, vérifier qu’il n’ait pas de trouble de comportement et, le cas échéant, corriger ce qui ne va pas.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur: Cyril Berg

Passionné par les animaux depuis l'âge de 5 ans, j'ai eu la chance de pouvoir continuer mes études pour devenir vétérinaire en 1998. J'ai pratiqué dans différents endroits de France pendant 4 ans avant de m'installer définitivement en médecine générale. J'ai travaillé pendant 2 ans pour la presse vétérinaire. En 2012, j'ai décidé de ne me consacrer plus qu'aux chats. J'ai créé la clinique vétérinaire Mon Chat et Moi qui leur est réservée, en élaborant des services dédiés, avec une équipe passionnée de chats.

Partagez Cet Article Sur

Faire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager